Compte-rendu de la semaine (29 décembre 2013)

Nouveau dimanche, nouveau compte-rendu de voyage. Cette semaine a été marqué par un évènement que beaucoup qualifie de majeur, une naissance célébrée dans le monde entier et pour laquelle chacun offre un (ou des) présents à son prochain. Pendant une bonne semaine tout se pare de couleurs diverses pour fêter Noël. La Terre ne s’est toutefois pas arrêté de tourner alors voyons tout de suite ce qu’a donné cette semaine.

Les Soldes Steam 2, le retour.

Nous sommes entrés jeudi dans la deuxième semaine des soldes Steam avec toujours plus de bons plans. Malgré une volonté extrême, je n’ai pas réussi à résister très longtemps… J’ai donc craqué pour Terraria, jeu extrêmement célèbre que je me devais d’avoir. C’est maintenant fait, reste à s’y aventurer ! Deuxième achat, Shelter, pour l’originalité du concept. Si vous ne connaissez pas ce jeu et bien il consiste à incarner une maman Blaireau (oui l’animal) et de faire en sorte que sa progéniture reste en vie un maximum de temps en trouvant à manger et en faisant attention aux prédateurs.  J’ai pu tester un peu mais j’avoue n’avoir pas réussi à vraiment m’y mettre.

Enfin, le grand achat de cette semaine fut Assassin’s Creed III. Après avoir terminé Révélations, je n’ai pu résister à une belle promotion sur le jeu. Aussitôt acheté, aussitôt testé, je n’en suis toutefois qu’à l’introduction et je n’ai donc pas encore pu vraiment tester tous les mécanismes du jeu.

Les jeux de la semaine

  • DLC Quest : acheté récemment lors d’une solde du Humble Bundle Store, j’avais entendu parlé de ce jeu et je dois avouer que je l’ai vraiment adoré. La diatribe sur la mode des DLC est vraiment bien trouvée, bien mise en scène et servie par du rétro de qualité. J’ai bien ri et même retrouvé quelques vieilles sensations des jeux de plateforme 2D qui ont fait la gloire des consoles old-gen comme la GameBoy. Pour $0.75, je ne pouvais pas passer à côté !
  • Ace of Spades : cette semaine m’a permis de me plonger cette aventure minecraftienne et le résultat est plus que probant ! FPS et blocs font très bon ménage rendant le jeu tactique et jouissif. Tout le décor peut être détruit et construit. On casse des ponts, on se creuse un chemin sous la forteresse ennemie, on construit des tours, des bunkers, on snipe, dégomme, flingue. Bref, de l’action et encore de l’action.
  • Star Wars The Old Republic : des amis s’étant enfin mis au jeu, j’ai eu le plaisir de refaire un personnage et de jouer en groupe. Très proche d’un WoW à beaucoup de points de vue, le monde de Star Wars donne quand même un petit quelque chose en plus, sans compter qu’il est gratuit ! Bref de longues heures déjà passées et de longues heures à venir encore !

Les news

  • Le site The Internet Archive propose désormais un petit émulateur pour navigateur pour vous faire revivre les aventures épiques des premières consoles de salon. Pour vous remémorer de bons souvenirs ou découvrir ces vieilles mamies du jeu vidéo, toutes les excuses sont bonnes pour essayer.
  • Le site Indie DB vient d’annoncer les résultats des Indie of the Year Awards pour l’année 2013 ! Le grand gagnant est StarBound suivit de Contagion et de Kerbal Space Program. N’ayant joué à aucun des trois, je ne pourrais vous en dire davantage mais j’espère pouvoir y mettre la main d’ici peu.

Réflexions

  • Le site GamaSutra revient dans un article sur la mode du réalisme dans les jeux vidéo au travers de l’exemple d’Assassin’s Creed ou GTA notamment. L’article dénonce pourtant la fausseté de ce réalisme. Tout se joue sur les graphismes, sur l’ambiance, l’immersion mais en fait, tout cela n’est qu’un décor, un écran de fumée qui fait croire à de la réalité mais n’en est pas. Essayez d’entrer dans les maisons, de manger de le poisson étalé sur le présentoir du marchand, impossible, cela n’est pas prévu. Les villes, les personnages, les cinématiques à couper le souffle sont des leurres, du cinéma pur et dur dans lequel on peut contrôler le personnage principal mais on ne peut pas faire notre propre histoire. On interroge ici les limites du jeu vidéo dans sa volonté d’être de plus en plus proche de la réalité mais dans quel but ? Parallèlement on retrouve une volonté de plusieurs jeux indépendants de donner une plus grande place au joueur avec la fameuse génération procédurale des Minecraft, Terraria et Starbound. Les avancées technologiques et le génie de certains développeurs arriveront peut-être à ce que le jeu vidéo trouve sa voie pour que le réalisme ne soit pas seulement de la poudre aux yeux.
  • Autre réflexion qui nous vient du Monde cette fois-ci, interrogeant le jeu vidéo comme medium idéologique, vecteur d’une certaine idée de la société : faible place des femmes et leur sexualisation, violence assumée et recherchée. On retrouve les exemples de GTA, les jeux de guerre mettant en scène les américains, Sim City arborant une conception idéologique de la fabrique des villes et bien sûr tous les jeux aux héroines plantureuses et aguichantes. On retrouve là aussi les jeux indépendants comme source de renouveau et d’évolution. A voir donc où ces indépendants vont pouvoir nous mener et quel sera leur impact sur nos sociétés.

Bon dimanche et bonne préparation du nouvel an !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s